Christian Geffroy Schlittler

Né en 1971 à Caen, en Normandie, il se forme au théâtre, en tant qu’acteur et metteur en scène, dans une dizaine de spectacles au lycée puis à l’Université de Caen. En 1995, il rejoint un collectif de créateurs, danseurs et comédiens, l’Astrakan, dirigé par Médéric Legros, avec lequel il collaborera pendant quatre ans, donnant lieu à trois créations originales essentiellement non-textuelles, nécessitant chacune plus d’une année d’élaboration. Il s’installe à Genève à partir de 1998 et crée avec Barbara Schlittler, Dorian Rossel et Sandra Heyn, le collectif Demain on change de nom. En 2004, il crée L’agence Louis-François Pinagot (L’aLFP), en hommage à un livre d’Alain Corbin.

Le collectif concevra et interprètera dix formes courtes: les HLM (Hors Les Murs) et deux spectacles «longue durée»: Le Hors Les Murs. Les HLM étaient des «in situ» présentés essentiellement dans des espaces urbains: La cour intérieure d’un immeuble, un couloir, une usine désaffectée ou encore un appartement une pièce. Les HLM ont été présentés à La Bâtie-Festival de Genève (2002), à Science et cité (2005) et à l’international street festival à Beyrouth (2003).
En 2004, la création du Tartuffe de Molière fut une première étape à laquelle succéda en 2005/06 un vaste chantier de créations autour de Tchékhov, puis un autre en 2007/08 au Théâtre Saint-Gervais, à Genève, qui aboutira en mai 08 au spectacle Pour la libération des grands classiques. En mai 2009 est créée à Saint-Gervais Utopie d’une mise en scène, en coproduction avec l’Arsenic, Lausanne. Le spectacle a été repris en automne 2011 sous le nouveau titre de UTOPIE 2 par les deux théâtres pour un total de cinq semaines. UTOPIE 2 est parti ensuite en tournée entre avril et juin 2012 pour une douzaine de dates en Afrique, France et Suisse romande. En juin 2012, il crée et joue à Saint-Gervais Genève Ne faîtes plus ce bruit de cœur brisé, une lecture d’un texte dont il
est également l’auteur. En 2014 Christian Geffroy Schlittler met en scène C’est une affaire entre le ciel et moi, une adaptation libre du Dom Juan de Molière présenté en avril et mai au Théâtre St-Gervais à Genève, au Théâtre du Crochetan à Monthey et à l’Arsenic à Lausanne. Pièce reprise en janvier 2015 au Théâtre les Halles à Sierre et à la Comédie de Caen, CDN de Normandie. En mai 2015 il met en scène L’âne et le ruisseau d’Alfred de Musset, créée au Théâtre Saint Gervais Genève et reprise au Petit théâtre de Sion (2017). Il crée en automne 2018 au Théâtre Vidy-Lausanne et à la Comédie de Genève La Folie Lear avec Serge Martin, d’après le Roi Lear de Shakespeare, Minetti de Thomas Bernhard et Roi Lear de Rodrigo Garcia.
Il est engagé comme acteur par Oscar Gomez Mata (2018-2019) dans Le Direktor et le Royaume, spectacles qui ont tourné en Suisse, France et Espagne.
Intervenant régulier à la Manufacture (bachelor théâtre et danse), il a été aussi impliqué dans diverses recherches à la Manufacture : Matériau Pathos (2009), Vocabulaire (2014-2016) et Opérations (2018-2019). A partir de janvier 2020, il entame un projet de recherche en collaboration avec Julie-Kazuko Rahir, intitulé « Théâtre et Feldenkrais : quels sont les outils de la méthode feldenkrais pertinents pour le travail de l’acteur ». Ayant jusqu’ici surtout puisés ses outils pédagogiques dans les recherches stanislavskiennes, cette recherche autour du Feldenkrais comporte pour lui deux intérêts : la découverte en profondeur d’un champ étranger au théâtre pouvant lui apporter de nouveaux outils pédagogiques destinés aux acteurs ; mais aussi un nouveau champ de créativité possible : Comment émerge une esthétique de cette méthode? Qu’est-ce qu’un personnage d’un point de vue Feldenkrais?